Actualité  International

« Ce que fait Erdogan aux Kurdes, c'est du nettoyage ethnique »

Pour Patrice Franceschi*, auteur de « Mourir pour Kobané », laisser le champ libre à Erdogan contre les Kurdes est une « faute morale et politique ». Entretien.

 Propos recueillis par 
Modifié le 11/10/2019 à 14:57 - Publié le 11/10/2019 à 11:22 | Le Point.fr
Des membres de l'Armee nationale syrienne, suppletifs des forces turques, partent pour Ras al-Ain au nord de la Syrie depuis la ville frontaliere de Ceylanpinat le 10 octobre.

Des membres de l'Armée nationale syrienne, supplétifs des forces turques, partent pour Ras al-Ain au nord de la Syrie depuis la ville frontalière de Ceylanpinat le 10 octobre.  

21 COMMENTAIRES
Ce service est réservé aux abonnés.
Par ASTROSEEK le 12/10/2019 à 04:47

A propos

L'Asie n'est pas l'Europe et la Chine n'est pas la France. La Chine ne veut pas de musulman qui sèment la zizanie. La Chine n'est pas hypocrite, elle est communiste si vous l'avez oublié.

SIGNALER UN CONTENU ABUSIF
Par chouette33 le 11/10/2019 à 22:26

Imams

L’auteur a raison
Renvoyons tous les imams payés par laTurquie qui endoctrinent leurs concitoyens en France
Mesure hautement symbolique

SIGNALER UN CONTENU ABUSIF
Par Babouk le 11/10/2019 à 19:44

Il y a un problème en Orient

Mettons cela sur le dos de la religion, de l’histoire, des ethnies ou ce que l’on veut, il y a un véritable problème en Orient. Et comme nous autres occidentaux sommes très naïfs, nous importons ces mêmes problèmes sur notre territoire. Que cela mette en danger notre société et nos concitoyens, peu importe pourvu que l’on tienne haute nos exigences morales.

SIGNALER UN CONTENU ABUSIF
Ce service est réservé aux abonnés.